A Toulouse, la coquillette a passé du temps avec ses grands-parents et heureusement qu'ils étaient là, on s'est bien fait dorlotté. On a goûté les bonnes pommes du jardin et on a pas résisté à l'idée de faire une belle tarte toute simple, une pâte feuilletée pure beurre et des tranches de pommes directement étalées dessus. Si je n'ai pas fait grand chose à cause du plâtre, j'ai tricoté tranquillement au soleil sur la terrasse. Je n'ai pas pu y rester longtemps tant il était encore chaud.

De retour à Paris, on m'a enfin enlevé le plâtre et comme la fracture n'est pas consolidée, je marche comme une petite vieille avec mes béquilles. Ce matin j'ai pu quand même accompagner la coquillette à l'école, c'était laborieux mais ça m'a fait du bien.

Et comme il faisait froid elle a mis son nouveau bonnet.

C'est un modèle de béret mais finalement c'est plus un bonnet qu'autre chose. Au départ j'ai tricoté la plus petite taille qui s'est vite avérée trop petite pour la coquillette mais c'était un bon entrainement étant donné que c'est la première fois que je fais du jacquard. Ce petit bonnet ira très bien sur la tête d'une petite Charlotte.

J'aime beaucoup ces rangs de côtes fantaisies que je ne connaissais pas et je garde cette idée en tête pour autre chose peut-être et j'ai appris à faire changement de couleur bien net en magic loop pour faire notamment le rond central. Il manque une petite écharpe à présent ou un tour de cou.

20121109-PB093293

lefilsqu

lefilsqu

lefilsqu

lefilsqu

20121109-PB093299

Brynja beret d'Hélène Magnùsson, laine du stock, cascade 220 heather tricoté en 4.5.