tuniqueU

tuniqueU

Cette semaine encore, je reste à la maison pour cause d'entorse à la cheville récoltée au mariage d'Audrey. L'homme est parti pour l'Italie. Une semaine de conférences ET une visite prévue des fameuses mosaïques de l'église Saint Vital à Ravenne sans réellement se rendre compte de la chance qu'il a.  Mais il y a des côtés positifs:

1. Mon papa et ma maman sont venus me tenir compagnie pour quelques jours, ce qui est rarissime et je suis vraiment contente qu'ils soient là !

2. La coquillette aussi est ravie d'avoir Papi et Mamie à demeure, elle passe son temps au jardin et à se blottir contre son papi ou d'essayer de lui faire manger des gâteaux au chocolat en bois... 

3. Je me suis rendue compte qu'à défaut d'un pied droit valide pouvant actionner la fameuse pédale de la machine à coudre, j'avais heureusement un pied gauche. Je vous vois sourire là, non ? Tu vois Emma tout n'est pas perdu pour notre prochain duo. J'ai de la ressource.

4. J'ai un peu plus de temps pour mouaaa, pour reprendre mes en cours, tricot et couture.      

5. J'en profite donc pour faire mes devoirs, répondre à un Tag. Un tag pour connaître mes secrets les plus sombres ? Quelle idée voyons !! En tout les cas c'est la sienne

°Un signe particulier° : Craquer sur les bijoux fantaisie, mais pas n'importe lesquels. Pas d'or sur mes doigts, pas de diamants à mes oreilles, mais de la couleur et de l'originalité comme ces bijoux trouvés chez comptoir des cotonniers qui m'ont rappelé des groseilles.   

°un souvenir d'enfance°: Quelle belle transition! L'immense groseillier dans le jardin de ma grand mère avec ces belles grappes rouges et ce goût sucré et acide à la fois. Et ces groseilles lancées aux poules pour les voir courir et déraper dans la boue, se les picorer jusque dans les plumes au son de nos rires.    

°Un défaut° : Avoir des passions qui deviennent parfois des obsessions comme la couture.   

°Un film bonne mine°: J'ai bonne mine naturellement, un film qui m'a mise de bonne humeur ? Là tout de suite ?  "Little miss sunshine".   

°Un mauvais souvenir° : J'en ai une cohorte !! Difficile de faire le tri mais le premier qui me vient à l'esprit, peut-être parce qu'il n'est toujours digéré, c'est le jour où j'ai appris la mort de Lolo. C'était en décembre, il faisait froid et nuit. J'étais encore au collège et je venais de sortir d'un conseil de classe quand mon père m'a appelée sur mon portable,  peut être était-ce ma mère, je ne me souviens plus. Au départ je n'ai pas compris ce que j'entendais, c'était si inconcevable, je n'arrivais tout simplement pas à l'intégrer. Nath, tu étais là ,et tu as compris en un clin d'oeil. Tu es venue vers moi et tu as posé ta main sur mon épaule. Puis le retour en RER et métro, le vide, je ne ressentais plus rien comme si je m'étais soustrait à moi-même.